Compte-rendu de la visite au musée du Quai Branly du club Culture et de ses invités le 6 février 2019

Le musée du Quai Branly a ouvert ses portes en 2006 par Jacques Chirac alors Président de la République. Il présente une collection d’art premier. On appelle ainsi l’art traditionnel des civilisations non-occidentales. (C’est pour cette raison que le continent européen n’est pas représenté au musée).

Dès l’entrée, nous avons adoré le couloir circulaire qui nous conduit vers les œuvres. Ce fleuve de mots amène le visiteur vers des civilisations mal connues.

Grâce à un questionnaire préparé par les médiateurs du musée, nous sommes partis à la recherche des trois œuvres les plus emblématiques du Département.

Ce musée, conçu par l’architecte Jean Nouvel, se divise en quatre départements. 

Nous avons commencé la visite par la partie Océanie. Nous avons apprécié les masques de guerrier des tribus locales ainsi que les monumentales oeuvres en bois qui représentent les divinités du continent.

Dans la partie Asie, nous avons été sensibles aux masques et aux amulettes, que nous avons trouvés étranges et qui nous ont rappelé nos cours d’histoire ancienne.

Dans la partie Afrique, nous nous sommes pris en photo devant d’immenses tentures rouges, magnifiques par leurs couleurs et leur éclat. On reconnaît un travail minutieux de la part des artisans. Les sculptures nous ont étonnés car ce n’est pas un art que l’on a l’habitude de voir dans les musées.

Dans la partie Amériques, nous avons trouvé à la fois bizarres et passionnants les costumes de Carnaval et avons pris beaucoup de photos de ces oeuvres.

En sortant du musée, nous avons traversé le jardin et vu le fameux mur végétal de l’artiste Patrick Blanc.

La Tour Eiffel est à deux pas du musée et nous avons pu l’admirer de très près ! En traversant la Seine, nous avons profité d’une vue splendide de ce monument créé par Gustave Eiffel lors de l’exposition universelle de 1889, depuis la place du Trocadéro. La vue du champ de Mars qui s’étend derrière la tour Eiffel a illuminé notre journée. Ce monument symbolique de Paris nous a paru immense et doré par le soleil couchant. Pour beaucoup d’entre nous, c’était la première fois !