Parcours artistique à la Défense

Mercredi 20 novembre, le club Culture a traversé Paris d’est en ouest pour visiter le quartier d’affaires de la Défense. Pour égayer l’axe de la Défense bordé de part et d’autres par de grands immeubles, des artistes ont imaginé un parcours d’œuvres d’art qui nous mène depuis l’esplanade de la Défense jusqu’à la Grande Arche.

Après avoir étudié quelques unes de ces œuvres contemporaines monumentales en classe, nous avons apprécié nous asseoir sur le Banc public, passer sous les pattes de L’araignée rouge, suivre les spirales des Doubles lignes indéterminées, compter les jets d’eau de la Fontaine monumentale et les têtes colorées du Bassin Takis.

Malgré le froid, nous avons tous passé un bon moment en plein air !

Visite au Centre Pompidou

Après avoir découvert les métiers que l’on peut rencontrer dans les musées, le Club Culture s’est rendu dans le cœur historique de Paris pour visiter la collection moderne du Centre Pompidou. Il s’agit d’un immense bâtiment très moderne, à la tuyauterie apparente, pensé par l’ancien Président de la République Georges Pompidou . Nous avons d’ailleurs apprécié emprunter « la Chenille », une sorte de tunnel depuis lequel nous pouvons observer les toits de Paris.

Nous nous sommes promenés dans le quartier des Halles : les nouveaux jardins, la Canopée, l’église Saint-Eustache… et nous avons même vu des moutons, des lapins et des dindons dans une ferme pédagogique.

Au musée, nous nous sommes intéressés à des œuvres très diverses grâce à notre guide-conférencier Roberto. Nous avons vu des tableaux comme ceux de Fernand Léger et Robert Delaunay, une sculpture de Constantin Brancusi, des installations comme les séries d’Andy Warhol ou les « Colères » de l’artiste Arman.

Un lancement des sorties du club intense pour la majorité d’entre nous et surtout pour Elimun, notre mascotte !

Quand Mme de Sévigné rend visite à Louis XIV

Pour leur dernière sortie, les assidus du Club Culture, accompagnés des chanceux 6e7, sortent le grand jeu : direction Versailles, la résidence fastueuse de Louis XIV.

Nous avons commencé notre parcours par la visite des Jardins, accompagnés par Camille, notre médiatrice. Les Jardins du Roi-Soleil sont des « Jardins à la Française » créés par André Le Nôtre : ils ont la particularité d’être symétriques et ornés de bassins (comme le bassin de Latone), de bosquets (comme celui de la Colonnade) et de statues (qui font référence à la mythologie romaine).

Après le pique-nique, nous avons visité l’intérieur du Château, pensé par l’architecte Louis Le Vau. Nous avons visité l’enfilade de salons fastueux qui composent les Appartements du Roi et qui servaient de lieux de réception. Nous avons également vu des pièces plus intimes comme la chambre du Roi. Malheureusement, les Appartements de la Reine étaient fermés ce jour mais nous avons pu profiter de la magnifique Galerie des Glaces pour nous tout seuls : cette pièce d’apparat mesure 73 mètres de long, on peut compter 24 lustres et 357 miroirs et profiter d’une vue plongeante sur le jardin et le grand canal.

Cette journée aux couleurs du Club Culture fut riche en émotions et clôture à merveille l’année culturelle passée ensemble. Merci à tous !

Le club Culture au musée Rodin

Le mercredi 22 mai, les élèves du club Culture ont visité le musée Rodin. Ce musée se situe dans le septième arrondissement de Paris, près des Invalides. Il s’agit d’un hôtel particulier (l’hôtel Biron) que le sculpteur a lui-même habité et a aménagé en musée de 1908 jusqu’à sa mort en 1917. On peut y voir des sculptures mais aussi des dessins réalisés par l’artiste. Le musée possède également un grand jardin dans lequel sont exposées de nombreuses statues comme Le Penseur. Nous avons passé la suite de l’après-midi à nous reposer sur l’herbe, humer les magnifiques roses de toutes les couleurs et jouer à cache-cache. Une après-midi ensoleillée pour cette dernière sortie à Paris !

Le club culture au centre historique de Paris

La visite du club Culture au musée Eugène Delacroix a été l’occasion d’une visite à Paris dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Nous avons pique-niqué au Jardin du Luxembourg où nous nous sommes pris en photo devant la statue du peintre. Après le déjeuner, nous avons visité l’église Saint-Sulpice : Delacroix y a peint une grande fresque dans la chapelle des Saints-Anges juste à l’entrée de l’édifice. Nous avons ensuite visité le musée Eugène Delacroix : le peintre y a vécu de 1857 jusqu’à sa mort en 1863 et y a installé son atelier. Dans les différentes pièces de la maison, nous pouvons voir des tableaux et des esquisses du peintre. Après la visite, nous avons pris un bain de soleil dans le jardin fleuri et calme du musée.

Avant de rentrer, nous avons fait une escale devant Notre-Dame-de-Paris où nous avons eu du mal à prendre une photo de groupe à cause des nombreux touristes ! Depuis notre visite, la cathédrale a subi un très grave incendie. Voici les mots qui nous sont venus en tête pour exprimer notre tristesse après ce terrible événement : Impossible, Choquant, Art, Tomber, L’âme de la France, Triste, Désastre, Irréparable, Catastrophe, Désespoir, Inquiétant, Affligeant, Impressionnant….

Le club culture découvre l’art asiatique

Au mois de mars, les élèves du club culture ont visité le musée Guimet. Il s’agit du musée des arts asiatiques : on peut y voir des œuvres de l’Afghanistan, du Pakistan, de l’Himalaya, de l’Asie du sud-est, de l’Asie centrale, de la Chine, de la Corée et du Japon. Le musée est vaste et présente des collections allant du IIIe millénaire avant notre ère jusqu’au XIXe siècle. Certaines œuvres comme les céramiques chinoises (très colorées) et les Buddha indiens sont très impressionnantes. Cette fois encore, nous avons terminé l’après-midi sur la place du Trocadéro et avons pris des photos de la Tour Eiffel.

Compte-rendu de la visite au musée du Quai Branly du club Culture et de ses invités le 6 février 2019

Le musée du Quai Branly a ouvert ses portes en 2006 par Jacques Chirac alors Président de la République. Il présente une collection d’art premier. On appelle ainsi l’art traditionnel des civilisations non-occidentales. (C’est pour cette raison que le continent européen n’est pas représenté au musée).

Dès l’entrée, nous avons adoré le couloir circulaire qui nous conduit vers les œuvres. Ce fleuve de mots amène le visiteur vers des civilisations mal connues.

Grâce à un questionnaire préparé par les médiateurs du musée, nous sommes partis à la recherche des trois œuvres les plus emblématiques du Département.

Ce musée, conçu par l’architecte Jean Nouvel, se divise en quatre départements. 

Nous avons commencé la visite par la partie Océanie. Nous avons apprécié les masques de guerrier des tribus locales ainsi que les monumentales oeuvres en bois qui représentent les divinités du continent.

Dans la partie Asie, nous avons été sensibles aux masques et aux amulettes, que nous avons trouvés étranges et qui nous ont rappelé nos cours d’histoire ancienne.

Dans la partie Afrique, nous nous sommes pris en photo devant d’immenses tentures rouges, magnifiques par leurs couleurs et leur éclat. On reconnaît un travail minutieux de la part des artisans. Les sculptures nous ont étonnés car ce n’est pas un art que l’on a l’habitude de voir dans les musées.

Dans la partie Amériques, nous avons trouvé à la fois bizarres et passionnants les costumes de Carnaval et avons pris beaucoup de photos de ces oeuvres.

En sortant du musée, nous avons traversé le jardin et vu le fameux mur végétal de l’artiste Patrick Blanc.

La Tour Eiffel est à deux pas du musée et nous avons pu l’admirer de très près ! En traversant la Seine, nous avons profité d’une vue splendide de ce monument créé par Gustave Eiffel lors de l’exposition universelle de 1889, depuis la place du Trocadéro. La vue du champ de Mars qui s’étend derrière la tour Eiffel a illuminé notre journée. Ce monument symbolique de Paris nous a paru immense et doré par le soleil couchant. Pour beaucoup d’entre nous, c’était la première fois !

Une après-midi à Orsay

Le mercredi 28 novembre, nous avons visité le musée d’Orsay et avons pu admirer des tableaux très célèbres comme l’autoportrait de Vincent Van Gogh, Le déjeuner sur l’herbe d’Edouard Manet ou Les Coquelicots de Claude Monet.

En plus des tableaux impressionnistes, notre parcours de visite nous a permis d’apprécier l’architecture du musée, qui est une ancienne gare, et le point de vue sur la Seine et le jardin des Tuileries que nous avions traversés un peu plus tôt.

Pour préparer cette visite et découvrir les artistes exposés au musée d’Orsay, nous avons créé un jeu des sept familles impressionnistes, disponible au foyer, sous la surveillance attentive d’un adulte ! A bientôt pour la prochaine visite !

Le club Culture

Le Club Culture à Montmartre

La première sortie du Club Culture a eu lieu le 17 octobre 2018 à Montmartre. Cette ancienne commune n’est rattachée à Paris qu’en 1860.

Nous avons bien aimé traverser les rues de Paris, croiser des sortes de magiciens et admirer le point de vue sur Paris depuis la butte de Montmartre.

La place du Tertre nous a émerveillés avec tous les caricaturistes. C’est une des plus belles places parisiennes que nous vous conseillons. Elle date de 1635. A l’origine, c’était une place publique ouverte où on chacun pouvait venir débattre comme dans le temps de la démocratie grecque.

Nous avons apprécié des lieux particuliers de Montmartre aussi :

– la statue de Saint Denis qui témoigne de sa légende : on lui aurait coupé la tête et il serait venu jusqu’à ce mont avec sa tête à la main. D’où le « mont martyr » qui devient « Montmartre »

– bien entendu la statue de la fameuse chanteuse Dalida (des paroles, des paroles…)

– le moulin de la Galette : un des moulins les plus connus de la rue Lepic (qui comptait jusqu’à 12 moulins !) immortalisé par le peintre Auguste Renoir

– l’intérieur du Sacré Cœur (église construite en 1871) en particulier pour ses merveilleux vitraux.

Des parcs sont très beaux, celui en dessous du Sacré Cœur ou bien des squares. Nous sommes passés devant les vignes de Montmartre. Elles ont été construites au moment où il y avait une taxe sur le vin à Paris et que Montmartre était toujours une commune à part entière. Les Parisiens sortaient à Montmartre pour aller « boire » et éviter la taxe sur le vin. C’est à ce moment là que les champs de blé disparaissent pour laisser place aux vignes. Par conséquent, les moulins deviennent des guinguettes et des cabarets. Le plus connu est de loin le Moulin Rouge inauguré en 1889.

Le passe muraille de Marcel Aymé (un écrivain) ainsi que le mur des « Je t’aime » nous ont marqués tout comme la fontaine pour remplir nos bouteilles.

Enfin, nous avons énormément rigolé sur un sujet : la bouche d’aération du métro devant le Moulin Rouge. On s’est amusé à laisser envoler nos affaires.

Cependant, le retour en métro à l’heure de pointe n’a pas été une partie de plaisir, car nous étions debout ou mal assis.

On vous donne rendez-vous prochainement pour le musée d’Orsay.

Merci de nous avoir lus.

 

Le Club Culture